Les riverains de la Place de la République en ont assez de Nuit debout | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Les riverains de la Place de la République en ont assez de Nuit debout
©REUTERS/Christian Hartmann

Pas étonnant

Les riverains de la Place de la République en ont assez de Nuit debout

Détritus, bruits, casseurs...

Bruit, dégradations, détritus, personnes en état d'ébriété, personnes qui urinent en public, casseurs... Le Monde est allé interroger les riverains de la Place de la République sur Nuit debout, et ils ne sont pas très contents. On peut les comprendre. 

Farid, agent de propreté, doit tous les matins nettoyer les écuries d'Augias : canettes, tessons de bouteilles, nourriture, graffitis... Il en a assez. Si au début du mouvement il se sentait "concerné", il n'en peut plus de leur attitude désinvolte. "Ils n'ont aucun respect pour les gens qui travaillent."

Deux passantes racontent qu'elles évitent maintenant le quartier. Les gens attablés aux cafés ne sont pas content. "Au bout d'un moment, c'est fatigant !" Si certains commerçants ne voient pas encore de baisse de chiffre d'affaires dû à nuit debout, un propriétaire de café s'indigne que son café soit vide depuis Nuit debout. 

Et enfin, il y a les casseurs. "Ils sont venus deux fois avec des pierres et des bâtons", raconte un employé d'Auchan. Triste portrait...

Lire le reportage du Monde sur les riverains de la Place de la République et Nuit debout >>>

Lu dans Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !