Les policiers manifestent ce mercredi contre la haine "anti-flics" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les policiers manifestent ce mercredi contre la haine "anti-flics"
©Reuters

Grogne

Les policiers manifestent ce mercredi contre la haine "anti-flics"

Selon un dernier bilan, 343 policiers et gendarmes ont été blessés après deux mois d'affrontements en marge de la mobilisation contre la loi Travail.

Les policiers sont en colère.  Ce mercredi 18 mai, une partie de la profession manifeste dans une soixantaine de villes de France pour dénoncer la "haine anti-flics", après deux mois d'affrontements en marge de la mobilisation contre la loi Travail.

Le rassemblement le plus important doit avoir lieu place de la République, à Paris, à l’endroit même où se réunit le mouvement Nuit debout depuis le 31 mars. Pour garantir la sécurité lorsque les policiers manifestent, ce sont les gendarmes qui sont sollicités. Ces derniers ont prévu un "gros dispositif" pour éviter les incidents.

Selon un dernier bilan, 343 policiers et gendarmes ont été blessés en deux mois et demi. Onze membres des forces de l'ordre ont notamment été blessés lors de la mobilisation contre le projet de réforme du Code du travail, mardi. Lors des débordements survenus durant ces manifestations, des slogans radicaux tels que "tout le monde déteste la police" ou encore "un policier, une balle" ont été aperçus.

En dépit des violences, 82% des Français ont toujours une bonne opinion de la police, selon un sondage Odoxa pour le journal LeParisien. Les forces de l'ordre conservent un niveau de popularité élevé depuis les attentats de janvier et de novembre 2015. Plus de neuf Français sur dix (91%) affirment également comprendre le «ras-le-bol» des policiers, entre état d'urgence, menace d'attentats, mouvement Nuit debout et manifestations contre la loi Travail.

>>>> A LIRE AUSSI : Manifestation de policiers à Paris : "que les connards provocateurs manipulateurs patentés arrêtent de nous conspuer"

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !