Les policiers et gendarmes pourraient bientôt être équipés de drones | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.
©Reuters

Supercopter

Les policiers et gendarmes pourraient bientôt être équipés de drones

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve réfléchit à un cadre réglementaire pour ce type d'équipement.

Les drones sont partout. L'armée les utilise pour des missions de reconnaissance, les pompiers pour surveiller des feux, les entreprises pour protéger leurs infrastructures et même le cinéma s'y est mis. Le 19 septembre dernier, la police française a déjà expérimenté cette solution aéronautique lors d'une rencontre de football de Ligue 2 à Créteil. Et cette utilisation pourrait être désormais généralisée pour les forces de l'ordre...

Mardi, lors d'une démonstration, le ministère de l'Intérieur a indiqué qu'il réfléchissait sérieusement à équiper policiers et gendarmes de drones – avec la restriction "qu'ils ne portent pas atteinte aux libertés", précise Bernard Cazeneuve. "Il y a un cadre réglementaire à construire. Notre objectif, c'est de faire en sorte que ces nouvelles technologies soient utilisées en tout contexte dans le respect rigoureux du droit et des règles qui régissent les libertés publiques", a ajouté le ministre.

Plus largement, Bernard Cazeneuve a insisté sur la modernisation des équipements de la police et de la gendarmerie. Une somme de 108 millions d'euros dans les trois prochaines années est avancée pour y parvenir, sans pour autant préciser la part qui sera consacrée aux drones.

Lu sur Le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !