Les pannes téléphoniques et ADSL risquent de se multiplier en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Les pannes téléphoniques et ADSL risquent de se multiplier en France
©ERIC PIERMONT / AFP

Retour à l'âge de pierre ?

Les pannes téléphoniques et ADSL risquent de se multiplier en France

La qualité du réseau cuivre serait en train de se dégrader fortement selon des précisions de l'opérateur Orange.

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a évoqué récemment les difficultés sur le réseau téléphonique et ADSL dans le cadre de son audition devant la commission des finances de l'Assemblée nationale. 

"Il y a eu une dégradation incontestable ces derniers mois. On a malheureusement aussi beaucoup de vols de câbles. On estime en ce moment qu’il y a 600 000 clients affectés par cela. C’est un vrai fléau".

En plus des dégradations, selon le PDG d'Orange, le réseau cuivre serait vaste et vétuste : 

"L’essentiel de ce réseau a été construit entre 1976 et 1978. Aujourd’hui, cela représente 30 millions de paires de cuivre, 21 000 nœuds de raccordement, 1 million de kilomètres d’artères, qui sont pour moitié en souterrain et pour moitié en aérien, et 15 millions de poteaux.  Les problèmes de qualité seront de plus en plus importants. Et ce sera un vrai défi pour nous de gérer en parallèle la montée en puissance de la fibre et ses investissements, et en même temps le maintien de la qualité du cuivre".

Cette situation pourra être réglée si l'intégralité du réseau basculait en fibre optique. 

Selon des informations de 01net.com, Orange disposerait d'un budget de 3 milliards d'euros afin d'entretenir le réseau cuivre, grâce aux revenus générés par les abonnés qui ont conservé une ligne téléphonique RTC cuivre et avec les sommes perçues auprès des autres opérateurs grâce au dégroupage. Stéphane Richard a évoqué de son côté un budget d'un demi milliard d'euros consacré pour la modernisation et la maintenance.  

Les concurrents d'Orange espèrent que l'Arcep (l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes) effectue des contrôles afin de véririfer que les travaux de maintenance sont lenés à bien. 

Si le réseau continuait à se détériorer, l'accès au téléphone et à l'ADSL pourrait devenir de plus en plus délicat à travers l'Hexagone. 

Lu sur 01Net.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !