Les Français accordent plus d’importance à la police qu’à l’Éducation nationale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Les Français accordent plus d’importance à la police qu’à l’Éducation nationale
©Reuters

Étonnant

Les Français accordent plus d’importance à la police qu’à l’Éducation nationale

L'Institut Paul Delouvrier a dévoilé son édition 2016 du baromètre des services publics.

Le baromètre de l'Institut Paul Delouvrier sur les services publics, réalisée par Kantar Public, place, pour la première fois, la police/gendarmerie dans le trio de tête des préoccupations des Français. L'emploi et l'Éducation nationale, et la santé, se suivent ensuite respectivement.

82 % des Français sont satisfaits de la police et la gendarmerie

Ainsi 44 % des sondés (soit + 16 points en un an) font une priorité de l'action de l'État (contre 52 % pour l'emploi et la lutte contre le chômage). La Défense (en 6e position du classement) enregistre la deuxième plus forte progression de ce baromètre (+ 8 points).

Globalement, 69 % des usagers directs des services publics de l'État se disent satisfaits de leurs prestations, contre 37 % des Français dans leur ensemble qui en ont une bonne opinion. C'est encore la police et la gendarmerie qui enregistre la meilleure opinion globale (57 % d'opinion positives) et la plus forte satisfaction des usagers (82 %, + 4 points). La santé publique et la sécurité sociale affichent respectivement 49 % et 48 % de bonnes opinions et 78 % et 76 % de taux de satisfaction.

L'Éducation nationale est en chute libre

Quant à l'Éducation nationale, elle voit son image se dégrader (33 % de bonnes opinions, - 4 points). Toutefois, elle maintient un bon niveau de satisfaction des usagers (68 %, - 1 point). Cependant, selon l'étude, la différence entre la part d'usagers très satisfaits et très mécontents s'est énormément dégradée en 11 ans. En effet, en 2005, elle était de 16 points, aujourd’hui, elle n'est plus que d’un point (8 % d'usagers très satisfaits contre 7 % très mécontents).

Parmi tous les services publics, la police et la gendarmerie sont donc les seuls à voir leur score en hausse. Le mauvais élève de la classe est donc la justice et l'emploi (lutte contre le chômage). Qaunt à la justice, elle atteint ainsi son plus mauvais score en matière d'opinion (28 %), tandis que l'emploi, pourtant la priorité n°1 des Français, affiche seulement 13 % de bonnes opinions et 45 % d'usagers satisfaits. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !