Les fonctionnaires travaillent moins de 35 heures par semaine, selon un rapport | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le rapport de Philippe Laurent (UDI) avait été commandé par le gouvernement il y a un an.
Le rapport de Philippe Laurent (UDI) avait été commandé par le gouvernement il y a un an.
©thierryvallatavocat.com

Temps de travail

Les fonctionnaires travaillent moins de 35 heures par semaine, selon un rapport

"On est loin de l'image du fonctionnaire fainéant. Des vérités sont rétablies, comme le fait que 36% des fonctionnaires travaillent le dimanche, contre 25% dans le privé", comment la ministre de la fonction publique, Annick Girardin.

D'après les conclusions d'un rapport du maire UDI de la ville de Sceaux, Philippe Laurent, le temps de travail des agents de la fonction publique se chiffre en moyenne à 1584 heures par an, soit mois que la durée légale du travail qui est de 1607 heures. Le rapport de Philippe Laurent avait été commandé par le gouvernement il y a un an. 

Si l'élu centriste, également secrétaire général de l'Association des Maires de France, devait remettre son rapport jeudi 26 mai à Matignon, il ne remettra son travail qu'à la ministre de la fonction publique. 

"La mise en œuvre de la RTT n'a pas été l'occasion de remettre en question certains dispositifs, en particulier celui des jours de fractionnement, qui offrent un 'gain' supplémentaire de jours de congé", observent dans un premier temps les auteurs du rapport. 

"On est loin de l'image du fonctionnaire fainéant. Des vérités sont rétablies, comme le fait que 36% des fonctionnaires travaillent le dimanche, contre 25% dans le privé, et que 17,5% travaillent la nuit, contre 14,9% dans le privé", a commenté la ministre de la fonction publique, Annick Girardin auprès de l'AFP, tout en reconnaissant des "dysfonctionnements liés à des pratiques managériales qu'il faut changer".

>>>> À lire aussi : Pourquoi la question des 35 heures est économiquement plus complexe que les débats idéologiques le laissent penser

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !