Les Européens, plus riches qu'avant la crise | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les Européens, plus riches qu'avant la crise
©

Qui l'eût cru ?

Les Européens, plus riches qu'avant la crise

En 2013, le patrimoine privé des Européens a atteint un niveau record de 56 000 milliards d'euros, selon la banque Julius Baer. C'est 1,7% de plus qu'en 2012.

Voilà qui devrait surprendre plus d'un pessimiste. En 2013, la fortune des ménages européens a atteint le niveau record de 56 000 milliards d'euros, a révélé la banque privée suisse Julius Baer ce jeudi 2 octobre dans un rapport intitulé "Wealth Report Europe". C'est 1,7% de plus qu'en 2012. Avant la crise financière de 2007, la richesse cumulée des ménages était de 54 500 milliards d'euros. "Toutefois, l'évolution de la fortune entre les pays a varié substantiellement depuis la crise de 2007", nuance le rapport. Si, depuis 2007, la fortune nette des ménages a augmenté de 68 % en Suisse et de 18 % Allemagne, elle a reculé de 28 % en Espagne et de 23 % en Grèce.

Le rapport souligne également des inégalités grandissantes : plus de la moitié du patrimoine du Vieux Continent est détenue par 10% des ménages européens les plus riches. Et les 1% les plus riches détiennent 27% de la fortune nette totale en Europe. "Il est important de comprendre qu'une inégalité excessive ralentit la croissance économique d'un pays et affaiblit la demande globale", met d'ailleurs en garde Burkhard Varnholt, directeur de l'investissement chez Julius Baer. Par ailleurs, quatre pays regroupent à eux seuls plus des deux tiers de la fortune nette (actifs financiers et immobiliers) en Europe. Cette dernière est de 13 000 milliards d'euros en Allemagne, 9 600 milliards au Royaume-Uni, 9 500 milliards en France et 8 300 milliards en Italie.

En Europe, la fortune nette (évaluée en matière de patrimoine par habitant) se situe en moyenne à 167 100 euros. Le Luxembourg arrive en tête du peloton, avec une fortune nette de 432 000 euros par adulte. Il est suivi de la Suisse (394 900 euros) et de la Belgique (241 000 euros). La Slovaquie et la Grèce, quant à elles, sont en fin de classement, avec respectivement 33 300 euros et 58 900 euros par adulte. Enfin, d'ici cinq ans, le patrimoine des ménages européens devrait augmenter de 40% pour atteindre 79 000 milliards d'euros, avancent les auteurs de l'étude.  

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !