Les eurodéputés demandent un moratoire sur l'utilisation de la reconnaissance faciale par la police | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Nouveau monde
Reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale
©David Becker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

High Tech

Les eurodéputés demandent un moratoire sur l'utilisation de la reconnaissance faciale par la police

Ils rappellent que les systèmes actuels sont loin d'être parfaits

Les députés européens demandent un moratoire sur le déploiement des systèmes de reconnaissance faciale à des fins répressives destinés à l'identification jusqu'à ce que des règles claires soient adoptées signale l'Usine Digitale.

Selon leurs critiques, les systèmes actuels commettent des erreurs d'identification des groupes ethniques minoritaires, des personnes LGBTI, des personnes âgées et des femmes. 

Les parlementaires appellent à une interdiction totale de l'analyse et/ou de la reconnaissance automatisées, dans les espaces accessibles au public, d'autres caractéristiques humaines telles que la démarche, les empreintes digitales, l'ADN, la voix et "d'autres signaux biométriques et comportementaux". 

La Commission européenne travaille actuellement sur un texte sur l'intelligence artificielle. Présentée en avril dernier, cette proposition de règlement autorise le recours à la reconnaissance faciale dans les espaces accueillant du public à condition de respecter certaines garanties procédurales. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !