Les dix citations mythiques de Mohamed Ali | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Les dix citations mythiques de Mohamed Ali
©Reuters

Punchline

Les dix citations mythiques de Mohamed Ali

Le boxeur de légende, décédé le soir du 3 juin 2016 parlait comme il frappait : avec du caractère, de la fougue et aucune retenue.

"Plane comme un papillon, pique comme une abeille, tes mains ne peuvent pas frapper ce que tes yeux ne peuvent pas voir."

Réplique lancée avant le combat contre Foreman à Kinshasa en 1974.

"La boxe, c'est beaucoup d'hommes blancs qui regardent deux hommes noirs se taper dessus."

Aussi avant son "Combat dans la Jungle" à Kinshasa en 1974.

"Je suis le plus grand, je suis le plus grand dans l'Histoire. Je n'ai pas une marque au visage !"

Après son premier grand titre contre Sonny Liston remporté en 1964.

"Il n'y a nul plaisirs dans un combat, mais certains de mes combats ont été plaisant à gagner."

L'homme a eu plus d'un adversaire hors du ring : le public, le gouvernement, le racisme et finalement la maladie. Seul cette dernière l'a vaincu.

"Je détestais chaque minute d'entrainement, mais je me suis dis : "N'abandonne pas. Souffre maintenant et vis le reste de ta vie comme un champion"

Dixit l'homme au 56 victoires et seulement 5 défaites.

"Je me suis battu contre un alligator, j'ai affronté une baleine, mis des menottes à l'éclair, jeté le tonnere en prison ; rien que cette dernière semaine, j'ai tué une pierre, blessé un parpaing, hospitalisé une brique. Je suis si méchant que j'en rends malade la médecine."

Le "Greatest" comptabilise 6 victoires par KO dans sa carrière.

"Cassius Clay est un nom d'esclave. Je ne l'ai pas choisi, ne l'ai pas voulu. je suis Mohamed Ali, un nom libre, et j'insiste pour que les gens l'utilise quand il parle à moi et de moi."

Mohamed Ali abandonne son précédent nom de Cassius Clay en se convertissant à l'Islam en 1964.

"Ce n'est qu'un métier. L'herbe pousse, les oiseaux volent, les vagues s'écrasent sur le sable. Je tabasse des gens."

Il était connu pour ces mouvements sauvages et rapides dans le ring.

"Faire de l'Amérique la plus grande est mon but, donc je bats les Russes et je bats les Polonais. Et pour les USA, je gagne la médaille d'or. Les Grecs disaient tu es meilleur que l'ancien Cassius."

En 1960, il gagne même la médaille d'or aux Jeux Olympiques de Rome.

"Vis chaque jour comme si c'était le dernier parce qu'un jour tu auras raison."

Il est décédé après des années de lutte contre la maladie de Parkinson.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !