Les chantiers STX de Saint-Nazaire vont passer sous contrôle italien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les chantiers STX de Saint-Nazaire vont passer sous contrôle italien
©LOIC VENANCE / AFP

Nouveau pavillon

Les chantiers STX de Saint-Nazaire vont passer sous contrôle italien

Selon le journal Le Monde, "Fincantieri a accepté de ne prendre qu’une majorité relative, de l'ordre de 45% à 49%".

D'après les informations publiées ce jeudi par le journal Le Monde, le gouvernement français a finalement laissé de côté la piste d'une nationalisation temporaire des chantiers STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le repreneur italien Fincantieri ayant accepté de prendre moins de 50% du capital. 

Selon le site du quotidien, "Fincantieri a accepté de ne prendre qu’une majorité relative, de l'ordre de 45% à 49%".

"L'Italie disposera néanmoins du contrôle des anciens Chantiers de l'Atlantique grâce à la présence aux côtés du premier constructeur européen de navires de croisières d'une fondation bancaire privée italienne, qui obtiendrait autour de 10%", a-t-on également appris. 

Le Monde, qui affirme se baser sur des sources proches du dossier, explique que "Fincantieri a également pris des engagements en matière d’emploi, de maintien des bureaux d’étude à Saint-Nazaire, de protection des brevets français, et de non-transfert des activités hors de l’Hexagone". 

>>>> À lire aussi : Chantiers de Saint-Nazaire, actionnaire majoritaire à la mer : comment la passivité de l'Etat stratège risque (encore) de coûter à la France un des fleurons de son industrie

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !