Les animaux reconnus comme "êtres vivants doués de sensibilité" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Les animaux ne sont pas dotés d'une nouvelle catégorie, entre celle des hommes et celles des biens, comme l'avaient demandé une vingtaine d'intellectuels en 2013
Les animaux ne sont pas dotés d'une nouvelle catégorie, entre celle des hommes et celles des biens, comme l'avaient demandé une vingtaine d'intellectuels en 2013
©Reuters

C'est nouveau, ça vient de sortir

Les animaux reconnus comme "êtres vivants doués de sensibilité"

Au terme d'un vif débat, l'Assemblée nationale a adopté jeudi soir cette disposition.

Si vous êtes propriétaire d'un animal de compagnie, sachez que son statut a changé la nuit dernière. Il est désormais symboliquement reconnus comme "êtres vivants doués de sensibilité". Au terme d'un vif débat, l'Assemblée nationale a adopté jeudi soir cette disposition. Selon les précisions de l'AFP, "les députés ont voté l'article alignant le Code civil qui considère les animaux comme des biens meubles, sur les Codes pénal et rural qui les reconnaissent déjà comme des êtres vivants et sensibles".

Beaucoup pensaient que cette disposition allait s'étendre davantage comme le proposait EELV. La FNSEA, principal syndicat agricole craignait qu'elle "ne remette en cause la pratique de l'élevage". Désormais, les animaux ne sont pas dotés d'une nouvelle catégorie, entre celle des hommes et celles des biens, comme l'avaient demandé une vingtaine d'intellectuels en 2013.

Après des hésitations sur le projet de loi et l'ajout de plusieurs amendements, il y aura désormais un examen du texte par chacune des deux chambres. L'Assemblée nationale regardera le projet une dernière fois et aura le dernier mot.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !