Leonarda : comment la jeune kosovare monnaie ses interviews | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Leonarda : comment la jeune kosovare monnaie ses interviews
©

Cash

Leonarda : comment la jeune kosovare monnaie ses interviews

"Libération", qui lui a consacré un portrait, révèle avoir payé "50 euros", au lieu des 200 demandés, pour parler à la jeune fille.

Libération consacre, ce mardi, un portrait à Leonarda Dibrani(article payant, ndlr), la collégienne kosovare expulsée au début du mois d'octobre. Alors que le quotidien consacre sa dernière page à la jeune fille, il apprend à ses lecteurs qu'il a dû mettre la main au porte-monnaie pour obtenir une interview.

"Resat, le père, fixe ses conditions: il faut 'donner un truc'  pour obtenir l'interview", est-il écrit. Le "truc" se chiffre à 200 euros. "Allez savoir pourquoi, on cède tout en négociant serré. Affaire conclue à 50 euros, au lieu des 200 réclamés", ajoute le journaliste. Leonarda, elle, tente de justifier les demandes de son père : "Tu comprends, on n'a plus de thunes".

Il est généralement de coutume de ne pas payer pour obtenir une information.

Lu sur Lalibre.be

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !