Législatives 2017 : la candidature discrète du coordinateur national du renseignement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Législatives 2017 : la candidature discrète du coordinateur national du renseignement
©Reuters

Départ annoncé

Législatives 2017 : la candidature discrète du coordinateur national du renseignement

Didier Le Bret, compagnon de Mazarine Pingeot, va quitter l'Élysée en novembre prochain pour se lancer dans l'arène politique.

A 53 ans, l'homme de l'ombre Didier Le Bret va sortir en pleine lumière pour se présenter aux prochaines élections législatives. Passé par le ministère français des Affaires étrangères et devenu Coordonnateur national du renseignement en juin 2015, le compagnon de Mazarine Pingeot estime, auprès de l'AFP, que c'est désormais "le bon moment" pour se lancer dans la politique". Il sera ainsi candidat aux législatives dans la 9e circonscription des Français de l’étranger sous l'étiquette du PS.

Mais pour l'opposition, le moment n'est surement pas le meilleur, alors que la France traverse la plus grande crise terroriste de son histoire. Son rival pour la circonscription Erwan Davoux, a dénoncé, auprès de l'AFP, une candidature "choquante par bien des aspects", lui reprochant de "quitter le navire en pleine tempête avec un bilan pour le moins mitigé."

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !