Législatives 2017 : Jean-Luc Mélenchon veut être candidat à Marseille face au socialiste Patrick Mennucci | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Législatives 2017 : Jean-Luc Mélenchon veut être candidat à Marseille face au socialiste Patrick Mennucci
©Capture d'écran

Combat

Législatives 2017 : Jean-Luc Mélenchon veut être candidat à Marseille face au socialiste Patrick Mennucci

"Je compte me proposer dans la 4e circonscription, ce dont je me suis déjà entretenu avec les animateurs locaux. Mais j'ai besoin pour mener ce combat de l'appui de tous et de toutes dans toute la ville", écrit Jean-Luc Mélenchon dans une lettre adressée aux "insoumises et insoumis" de la ville.

Au terme de plusieurs mois de négociations délicates, le Parti communiste et La France insoumise semblent désormais confrontés à une rupture inévitable, n'ayant pas trouvé d'accord en vue des prochaines élections législatives. En dépit de ces divergences, Jean-Luc Mélenchon a proposé sa candidature à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, face au député socialiste sortant Patrick Mennucci. 

"Je compte me proposer dans la 4e circonscription, ce dont je me suis déjà entretenu avec les animateurs locaux. Mais j'ai besoin pour mener ce combat de l'appui de tous et de toutes dans toute la ville", écrit Jean-Luc Mélenchon dans une lettre adressée aux "insoumises et insoumis" de Marseille, consultée par le journal Le Monde. 

Après l'annonce de la rupture des discussions pour d'éventuelles candidatures communes aux législatives, le candidat de La France insoumise (4e au premier tour de la présidentielle avec 19,58 % des suffrages), a fustigé la position du secrétaire national du PCF, Pierre Laurent. 

>>>> À lire aussi : Guerre des investitures à gauche : Jean-Luc Mélenchon lance les tractations pour essayer de caser ses cadres à Montreuil

Si ce dernier assure "regretter profondément" l'échec des discussions que ni lui "ni la direction du PCF" n'ont selon lui "décidé ni souhaité", Jean-Luc Mélenchon estime quant à lui que "Pierre Laurent ment". 

"Ce n'est pas vrai (…) La France insoumise a déjà investi dix candidats communistes aux législatives (…) je ne bloque d'aucune façon", a affirmé Jean-Luc Mélenchon au micro de RMC – BFM TV.

Solidifié par son score à l'élection présidentielle, le parti de La France insoumise exige plusieurs conditions de la part de ceux qui souhaitent obtenir son investiture. 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !