Législatives : En Marche ! poursuit son ascension | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Législatives : En Marche ! poursuit son ascension
©Capture d'écran Dailymotion

En tête

Législatives : En Marche ! poursuit son ascension

Le mouvement d’Emmanuel Macron devance Les Républicains et le Front national, selon un sondage d'OpinionWay/Orpi.

La République en Marche! arriverait en tête des intentions de vote au premier tour des élections législatives des 11 et 18 juin, selon un sondage d'OpinionWay/Orpi réalisé pour Les Echos et Radio Classique, et publié ce vendredi 26 mai.

Avec 28% d'intentions de vote, le mouvement d’Emmanuel Macron progresse (+1% par rapport au dernier sondage diffusé le 18 mai) et devance de huit points Les Républicains, allié aux centristes de l'UDI (20%, stable), et le Front national, 19% (-1%). Les candidats de La France insoumise recueillent 15% (+1%) d'intentions de vote, ceux du Parti socialiste et de ses alliés 10% (-1%).  Ainsi, selon Les Echos, La République en Marche! "obtiendrait entre 310 et 330 sièges dans les 535 circonscriptions de France métropolitaine (hors Corse), alors que la majorité se situe à 289 sièges pour 577 circonscriptions au total". "Un résultat qui serait nettement supérieur à celui obtenu en 2012 par le PS et ses alliés", souligne le quotidien économique. "La droite aurait entre 140 et 160 députés. Le PS serait crédité de 25 à 30 députés tout comme la France insoumise/PCF. Le FN aurait 10 à 15 députés".

>>> À lire aussi : Centre en péril : dans quel état l'UDI sortira-t-elle des législatives ? 

L’enquête a été réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 23 au 24 mai auprès de 2 103 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d'un échantillon de 2 176 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !