Le vaccin Pfizer-BioNTech semble limiter la propagation du Covid-19, selon une étude israélienne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Pfizer
Pfizer
©JOEL SAGET / AFP

Cornavirus

Le vaccin Pfizer-BioNTech semble limiter la propagation du Covid-19, selon une étude israélienne

La vaccination empêcherait la contamination dans 89,4 % des cas selon des résultats pas encore publiés dans une revue scientifique

En Israël, une étude inique que  le vaccin Pfizer/BioNTech semble empêcher la grande majorité des receveurs d'être infectés par le cornavirus,donnant ainsi un espoir que la vaccination réduira la transmission du coronavirus signale l'agence Bloomberg.

Le vaccin, qui est en cours de déploiement dans un programme national de vaccination qui a débuté le 20 décembre, se serait montré efficace à 89,4% pour prévenir les infections confirmées en laboratoire, selon une copie d'un projet de publication.

Certains scientifiques estiment que ce pourcentage est trop optimiste, sans contester que si le vaccin réduit la trasmission, c'est une très bonne nouvelle quoiqu'il en soit.

S'ils sont confirmés, les premiers résultats sur les infections testées en laboratoire sont encourageants car ils indiquent que le vaccin peut également empêcher les porteurs asymptomatiques de propager le virus.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !