Le travail des femmes est encore interdit dans 15 pays | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le travail des femmes est encore interdit dans 15 pays
©

Egalité des sexes

Le travail des femmes est encore interdit dans 15 pays

L'étude de la Banque mondiale couvre 143 des 193 pays membres de l'ONU.

Selon un rapport de la Banque mondiale (BM) paru mardi 24 septembre, au moins quinze pays continuent d'interdire aux femmes de travailler sans l'accord de leur mari. "De nombreuses sociétés ont accompli des progrès, s'engageant petit à petit à supprimer les formes tenaces de discrimination contre les femmes, mais il reste encore beaucoup à faire", souligne le président de la BM, Jim Yong Kim, en préambule du rapport sur les Femmes, les affaires et le droit.

Des pays tels que l'Iran, la Syrie, la Bolivie et le Gabon donnent le droit aux hommes de s'opposer au fait que leur femme travaille et de les empêcher d'accepter un emploi. En Guinée-Conakry, les femmes doivent même saisir les tribunaux pour faire annuler la décision de leur mari de s'opposer, "au nom des intérêts de la famille", à leur entrée dans la vie active. La Russie interdit, quant à elle, 456 professions telles que conducteur de camions agricoles ou plombier aux femmes. L'étude de la BM couvre 143 des 193 pays membres de l'ONU.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !