Le "tireur de Libération" sera renvoyé aux assises | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Le "tireur de Libération" sera renvoyé aux assises
©Capture d'écran/Youtube

Justice

Le "tireur de Libération" sera renvoyé aux assises

La cour d'appel de Paris a confirmé le renvoi aux assises d'Abdelhakim Dekhar, qui avait fait irruption à BFMTV et Libération en novembre 2013 avec un fusil à pompe, blessant un photographe.

Souvenez vous : le 15 novembre 2013, la police lançait une grande chasse à l'homme après l'irruption d'un homme armé d'un fusil à pompe dans les locaux de BFMTV. Trois jours plus tard, il ouvrait le feu au siège du journal Libération, blessant grièvement un assistant photographe dans le hall d’accueil.

Le suspect, Abdelhakim Dekhar, a été finalement interpellé sur un parking de Bois-Colombe (Hauts-de-Seine) le 20 novembre.

Un juge d'instruction avait ordonné son renvoi aux assises le 25 mars, mais il avait fail appel. La cour d'appel a confirmé jeudi son ordonnance de mise en accusation, a-t-on appris ce samedi.

Outre les tentatives d'assassinats à Libération mais aussi dans le quartier de la Défense, où il avait tiré des coups de feu, le juge a aussi ordonné son renvoi pour la brève prise d'otage qui avait suivi l'épisode de La Défense, lorsqu'un automobiliste avait été contraint de le conduire jusqu'à la place de l'Etoile, à Paris.

Lorsque le parquet de Paris avait pris ses réquisitions pour un renvoi aux assises, l'avocat de Dekhar avait affirmé que son client n'avait pas eu l'intention de tuer.

Abdelhakim Dekhar a toujours la possibilité de se pourvoir en cassation de cette décision.

 

 

Lu dans 20 Minutes

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Abdelhakim Dekhar serait un militant d'extrême gauche… Mais où sont passés les bien-pensants qui criaient au péril fasciste ?Tireur de Paris : dans ses lettres, Abdelhakim Dekhar évoque "un complot fasciste", "le capitalisme" et "la gestion des banlieues" Abdelhakim Dekhar : il a été condamné par la justice britannique pour violences conjugales

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !