Le stress lors de la grossesse aurait tendance à provoquer des troubles de la personnalité chez les enfants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le stress lors de la grossesse aurait tendance à provoquer des troubles de la personnalité chez les enfants
©LOIC VENANCE / AFP

Nouvelle étude

Le stress lors de la grossesse aurait tendance à provoquer des troubles de la personnalité chez les enfants

Une nouvelle étude suggère que les enfants des femmes qui subissent un stress important pendant la grossesse ont près de dix fois plus de risques de développer un trouble de la personnalité avant 30 ans.

Selon une nouvelle étude, publiée dans le British Journal of Psychiatry, le stress chez les femmes enceintes pourrait avoir un effet néfaste sur les enfants.

Chaque mois pendant la grossesse, les femmes interrogées devaient répondre à des questions sur leur niveau de stress. En Finlande, plus de 3.600 femmes enceintes ont été questionnées sur leur niveau de stress et l'évolution de leurs enfants. Ces femmes vivaient autour de la ville d'Helsinki. Leurs bébés sont nés entre 1975 et 1976. Lorsque ces enfants ont atteint l'âge de 30 ans, des diagnostics de troubles de la personnalité ont été constatés.

D'après des informations de la BBC, l'étude révèle que des niveaux de stress élevés et prolongés pendant la grossesse pourraient avoir un effet durable sur les enfants.

Les enfants exposés à un stress maternel majeur étaient 9,53 fois plus susceptibles de développer un trouble de la personnalité que ceux dont la mère n’éprouvait pas de stress.

Même un stress modéré prolongé peut avoir un impact sur le développement de l'enfant et le problème peut persister après la naissance. Les enfants peuvent être alors trop anxieux ou émotionnellement instables. 

L'auteur principal de l'étude, Ross Brannigan, du Royal College of Surgeons d'Irlande, a déclaré :

"Cette étude souligne l'importance de fournir un soutien en matière de santé mentale et de stress aux femmes enceintes et aux familles pendant la période prénatale et postnatale."

D'autres facteurs comme l'éducation, la situation financière de la famille et les traumatismes vécus pendant l'enfance, sont connus pour contribuer au développement de troubles de la personnalité. 

Les troubles de la personnalité toucheraient environ une personne sur vingt. Ces personnes sont plus susceptibles de développer d'autres problèmes de santé mentale comme la dépression ou des problèmes de toxicomanie et d'alcool.

Une alimentation équilibrée, l’arrêt du tabac et un sommeil régulier sont également conseillés pour réduire le stress.

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !