Le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan critiqué dans son propre camp...et parmi les people | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan critiqué dans son propre camp...et parmi les people
©Reuters

En travers de la gorge

Le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan critiqué dans son propre camp...et parmi les people

Benjamin Biolay a notamment violemment insulté le leader de Debout la France sur les réseaux sociaux.

C'est une annonce qui fait couler beaucoup d'encre. Vendredi soir, Nicolas Dupont-Aignan a indiqué qu'il allait soutenir Marine le Pen dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle. Samedi, la présidente frontiste a annoncé qu'il deviendrait son premier ministre si elle était élue. Un rapprochement qui passe mal dans le propre parti de Nicolas Dupont-Aignan. Dominique Jamet, vice-président de Debout la France, a annoncé qu'il quittait le mouvement, tout comme sur Eric Anceau, jusque-là responsable du projet.

Mais ce ralliement reste également en travers de la gorge de nombres d'artistes. Le plus virulent d'entre eux est peut-être Benjamin Biolay. Sur Instagram, le chanteur a partagé une photo de Nicolas Dupont-Aignan, accompagnée de ces quelques mots doux: "À tes risques et périls petite teupu. Tu vas le payer cher", suivi du hashtag "Tout sauf le FN". L'artiste ne semble pas avoir assumé son message puisqu'il l'a remplacé quelques heures plus tard par une image nettement plus consensuelle.

Les noms d'oiseaux étaient également de sortie sur les comptes Twitter de Mathieu Kassovitz et de Gilles Lellouche.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !