Le prix Nobel de la paix Elie Wiesel est mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le prix Nobel de la paix Elie Wiesel est mort
©Reuters

La nuit

Le prix Nobel de la paix Elie Wiesel est mort

L'écrivain, rescapé de la Shoah, avait 87 ans.

Témoin majeur de l'horreur des camps de concentration nazis, l'écrivain Elie Wiesel, issu d’une famille juive orthodoxe roumaine, est mort samedi à l’âge de 87 ans. Sa mort a été annoncée par le mémorial de l’Holocauste Yad Vashem, à Jérusalem.

Elie Wiesel a passé sa vie à perpétuer la mémoire de la Shoah, à laquelle il avait survécu adolescent .  Il avait reçu le prix Nobel de la Paix en 1986 et, en 1998, avait été nommé "Messager de la paix" des Nations unies.

Il était notamment connu pour son livre La Nuit, témoignage de sa déportation à Auschwitz, dont il fut libéré en 1945 à l'âge de 16 ans. Il y perdra sa mère et une de ses trois sœurs, ainsi que son père malade, avec qui il avait passé tout son temps en déportation. Les deux autres sœurs d'Elie Wiesel, Hilda et Bea, déportées elles aussi, ont survécu.

Après avoir reçu le prix Nobel de la Paix, il a fondé avec son épouse la Fondation Elie Wiesel pour l'humanité. Cette Fondation a lutté pour la mémoire de l'Holocauste et contre l'indifférence, l'intolérance et l'injustice, en particulier en organisant des actions de dialogue international et de sensibilisation de la jeunesse. Mais en décembre 2008, la Fondation a annoncé que la quasi-totalité de ses fonds propres (équivalant à 15,2 millions de dollars) se sont évaporés dans l'escroquerie montée par Bernard Madoff.

Après l'annonce de son décès, Barack Obama a salué la mémoire "de l’une des grandes voix morales de notre temps , et à bien des égards , la conscience du monde". François Hollande l'a de son côté qualité de "grand humaniste, inlassable défenseur de la paix". "De cette expérience au bout de l’horreur qui l’a laissé orphelin, il a aidé à ouvrir les yeux du monde sur l’indicible blessure de l’extermination des juifs d’Europe", a déclaré le président français.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a aussi rendu hommage à un "rayon de lumière et un exemple d’humanité qui croit en la bonté de l’Homme".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !