Le prix des stéréotypes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Le prix des stéréotypes
©

Les préjugés ont la vie dure

Le prix des stéréotypes

Pourquoi, à qualité égale, préfère-t-on acheter du chocolat suisse plutôt que vénézuélien?

Les préjugés des consommateurs ont la vie dure, et cela ne fait pas les affaires des entreprises installées dans les pays en développement qui produisent des produits haut de gamme. Dans la Harvard Business Review, un professeur de marketing s'intéresse au phénomène à travers l'exemple d'une marque de chocolat vénézuélienne.

Le paradoxe est le suivant. Tout le monde s'accorde à dire que le cacao vénézuélien est l'un des meilleurs du monde, mais tout le monde préfère aussi acheter du chocolat suisse plutôt que du chocolat vénézuélien. Le cliché qui veut que le tiers-monde produise d'excellentes matières premières mais soit incapable de rivaliser avec l'industrie occidentale est tenace.

Comment le chocolat vénézuélien, les vins chiliens et les produits financiers chinois peuvent-ils se faire une place sur le marché du haut de gamme dans les pays développés? En suivant l'exemple des industries japonaises et coréennes, qui se sont peu à peu imposées depuis une quarantaine d'années. Les télévisions coréennes et les voitures japonaises ont d'abord proposé des produits bon marché, avant de monter en gamme peu à peu. Une autre solution, comme celle de la bière mexicaine Corona, est de combattre, si besoin en justice, les clichés qui circulent sur son prétendu manque de qualité.

Le problème est que ces processus sont lents et risquent de décourager les entreprises. Heureusement, comme l'explique la Harvard Business Review, ils disposent maintenant d'un nouvel atout avec les réseaux sociaux:

"Les entreprises issues des pays émergents devraient utiliser ces médias pour rassembler des commentaires de consommateurs et faire passer leur message. Des campagnes de marketing viral peuvent les aider à aller chercher les meilleures marques sur un terrain qu'elles utilisent déjà."

 

Lu sur la Harvard Business Review

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !