Le Parlement vote une sixième prolongation de l'État d'urgence | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le Parlement vote une sixième prolongation de l'État d'urgence
©Reuters

Exceptionnel

Le Parlement vote une sixième prolongation de l'État d'urgence

Ce premier texte de la nouvelle législature a obtenu les suffrages de 93 élus République en marche (LREM), 19 Républicains, huit MoDem, six constructifs LR-UDI, six Nouvelle Gauche (ex-PS) et cinq non-inscrits, dont quatre Front national.

Le Parlement a adopté ce jeudi par un vote de l'Assemblée une sixième et (théoriquement) dernière prolongation de l'état d'urgence, jusqu'au 1er novembre 2017, avant que ne soit votée une nouvelle loi antiterroriste qui pérennisera certaines mesures d'exception. Approuvé dans les mêmes termes que celui voté au Sénat mardi, ce projet de loi a été adopté par 137 voix contre 13. 

Ce premier texte de la nouvelle législature a obtenu les suffrages de 93 élus République en marche (LREM), 19 Républicains, huit MoDem, six constructifs LR-UDI, six Nouvelle Gauche (ex-PS) et cinq non-inscrits, dont quatre Front national. Onze insoumis et deux communistes ont voté contre.

>>>> À lire aussi : Terrorisme, la facture : 80 % des Français seraient prêts à accepter davantage de contrôles et une certaine limitation de leurs libertés et 75% anticipent des opérations de représailles incontrôlées envers la population musulmane en cas d'attentats

En vigueur depuis les attentats du 13 novembre 2015 (un record depuis la création de ce régime d'exception pendant la guerre d'Algérie), l'état d'urgence devait initialement prendre fin le 15 juillet

Ce régime d'exception permet notamment, sans feu vert initial d'un juge, assignations à résidence, perquisitions, interdictions de cortèges, contrôles d'identité et fouilles de bagages et de véhicules, fermetures de lieux de réunion. 

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb avait demandé aux députés, dans son discours liminaire, de "soutenir massivement" une sixième et dernière prolongation de l'état d'urgence post-attentats.

 

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !