Le négationniste Robert Faurisson est mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le négationniste Robert Faurisson est mort
©MICHEL GANGNE / AFP

Crise cardiaque

Le négationniste Robert Faurisson est mort

Il est mort ce dimanche à Vichy à l'âge de 89 ans.

Robert Faurisson est mort ce dimanche à Vichy à l'âge de 89 ans. Négationniste et proche des milieux d'extrême droite, il a nié le génocide juif pendant la Seconde Guerre mondiale pendant des dizaines d'années. Il fut condamné à plusieurs reprises pour "incitation à la haine raciale" et "contestation de crime contre l'humanité".

Agrégé de lettres et ancien maître de conférence à l'université Lyon II, il affirmait notamment que les chambres à gaz n'avaient jamais existé.  Il a été le premier Français condamné en vertu de la loi Gayssot en 1990. Cette loi vise à réprimer tout acte raciste antisémite ou xénophobe. En avril 2018, il a été débouté du procès qu'il avait intenté contre Le Monde par la cour d'appel de Paris.

Sur Twitter, la Fondation Shoah a déclaré : "Le négationniste Robert Faurisson est mort mais ses "thèses" immondes vivent encore. Le combat pour la vérité historique continue face aux faussaires de l'Histoire".

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !