Le maire de Roubaix jugé pour soupçons de financement de l'islamisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
Poupées sans visage reportage M6 à Roubaix
Poupées sans visage reportage M6 à Roubaix
©DR / M6 / Zone Interdite / Capture d'écran / Twitter

Religion

Le maire de Roubaix jugé pour soupçons de financement de l'islamisme

Il aurait manqué de vigilance

Guillaume Delbar, maire DVD de Roubaix, comparaît aujourd'hui à Lille pour «détournement de fonds publics par négligence», suspecté d'avoir manqué de vigilance dans le financement d'une association accusée de prosélytisme religieux signale Le Figaro.

L'association, hébergée dans des locaux publics, aurait reçu près de 80.000 euros d'aides publiques en 2020 essentiellement de la ville de Roubaix, selon La Voix du Nord.

Les souvenirs ont ressurgi brutalement pour Aylan lors du visionnage du documentaire de M6 sur l'islam radical, qui a notamment mis en lumière le rôle controversé de l'association roubaisienne de soutien scolaire «Ambitions et initiatives pour la réussite» (AAIR).

À l’époque adolescent, Aylan s'est rendu au moins une dizaine de fois dans les locaux de l'AAIR pour des conférences a-t-il raconté au Figaro. «Ils prêchaient le djihad armé. Ils nous disaient 'l'islam te donne tout, la France, elle, ne t'a rien donné, tu dois la combattre'», se souvient le jeune qui s'est détourné depuis de cet «écosystème salafiste» dans lequel il a grandi, et a quitté l'islam.

Ces réunions auraient rassemblé à l'époque une centaine de jeunes, en parallèle du soutien scolaire officiel 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !