Le magazine "Elle" avec Brigitte Macron bat des records de vente | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le magazine "Elle" avec Brigitte Macron bat des records de vente
©Reuters/Charles Platiau

Star system

Le magazine "Elle" avec Brigitte Macron bat des records de vente

Le numéro s'est pour l'instant vendu à plus de 530.000 exemplaires.

Les Français seraient-ils dingues de Brigitte Macron ? La première dame a accordé son premier entretien depuis l'élection de son mari au magazine "Elle", dans le numéro sorti le 18 août. Et malgré la période estivale, le numéro bat des records : le JDD, qui appartient au même groupe qu'Elle (Lagardère), indique qu'il s'est vendu à plus de 530.000 exemplaires (dont 250.000 en kiosques et 100.000 en numérique). "Ces chiffres vont encore augmenter puisque le magazine du groupe Lagardère reste exceptionnellement en vente jusqu'à lundi mais constituent déjà un record depuis dix ans", indique le journal.

Le journal précise que l'interview de Brigitte Macron a aussi fait un carton sur les réseaux sociaux, où elle a a généré 30 millions de vues ou interactions. Rien que sur Twitter, 3,4 millions de personnes différentes ont été touchées par ce sujet. 

Dans cette longue interview, la femme du chef de l'Etat a confirmé que son rôle serait "déterminé non par une loi, mais par une charte de transparence". Brigitte Macron y est également revenue sur la victoire de son mari lors de l'élection présidentielle et confie avoir douté jusqu'au bout. "Beaucoup ont cru qu'après le premier tour nous pensions que c'était gagné. À tort. Jamais, nous n'avons pensé ça".

L'entretien prend parfois un tour plus personnel et la première dame a accepté d'évoquer son couple – et la différence d'âge. "Le seul défaut d'Emmanuel, c'est d'être plus jeune que moi", plaisante-t-elle. "Quand je lis des choses sur notre couple, j'ai toujours l'impression de lire l'histoire de quelqu'un d'autre. Pourtant, notre histoire est si simple. Ce qui a pu être dit, c'est tellement rien. Bien sûr, on petit-déjeune, moi avec mes rides, lui avec sa fraîcheur, mais c'est comme ça. Si je n'avais pas fait ce choix, je serais passée à côté de ma vie".

Lu dans le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !