Le Grand Orient de France lance une campagne contre l'antimaçonnisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le Grand Orient de France lance une campagne contre l'antimaçonnisme
©

SOS Maçons

Le Grand Orient de France lance une campagne contre l'antimaçonnisme

"L'antimaçonnisme est aujourd'hui avec l'antisémitisme et l'homophobie l'un des trois symptômes de la crise de la République", estime Daniel Keller, grand maître du GODF.

Le Grand Orient de France (GODF) a lancé hier soir une campagne publique contre "la dangereuse résurgence de l'antimaçonnisme". Il s'agit d'un cycle de conférences qui se tiendra jusqu'en mai dans huit villes françaises (Lille, Strasbourg, Lyon, Avignon, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Rouen), pour "prendre l'antimaçonnisme à bras le corps, d'abord pour le démystifier et puis pour montrer en quoi il était une menace pour les fondements de la République", a expliqué Daniel Keller, grand maître du GODF. "L'antimaçonnisme est aujourd'hui avec l'antisémitisme et l'homophobie l'un des trois symptômes de la crise de la République", estime-t-il.

La conférence d'hier à Lille portait sur l'antimaçonnisme du XVIIIe siècle à nos jours. 150 personnes - dont un tiers de non-maçons - y ont assisté.

L'un des intervenants, le journaliste Jiri Pragman a expliqué que "2014 n'est certes pas 1934 ou 1940, mais il y a une résurgence de l'antimaçonnisme". Elle vient des milieux catholiques hostiles au mariage pour tous, des évangélistes, des musulmans et plus généralement d'internet et des réseaux sociaux.

"Nous avons régulièrement des temples qui sont tagués dans différentes villes de France", a témoigné Daniel Keller, qui a fait part du désir d'ouverture de son obédience, qui compte 50.000 membres répartis dans 1200 loges. "La maçonnerie ne travaille pas repliée dans ses temples, à l'insu de tout le monde. Nous faisons la démonstration à travers des manifestations comme celle là que nous travaillons à visage découvert avec les portes ouvertes", a-t-il ajouté, plaidant pour "la régénérescence de la République".

Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !