Le dernier mystère de Jacques Vergès finalement dévoilé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le dernier mystère de Jacques Vergès finalement dévoilé
©Reuters

L'insaisissable

Le dernier mystère de Jacques Vergès finalement dévoilé

En mai 1970, l'avocat français avait disparu pendant huit ans, et n'avait jamais donné d'explications précises.

Le mystère a longtemps fait partie de la légende Jacques Vergès. En mai 1970, l'avocat français, célèbre notamment pour avoir défendu Klaus Barbie ou le terroriste Carlos - disparait du jour au lendemain. Ses sympathies pour différentes causes anticolonialistes sont connues (et parfois controversées), alors les hypothèses abondent : a-t-il rejoint les Khmers Rouges au Cambodge, Castro à Cuba, Mao en Chine, serait-il devenu agent secret pour le compte du gouvernement français ?

Même dans ses dernières interviews, Jacques Vergès s'était montré particulièrement évasif sur la question, parlant de "neuf années d'aventures", "un peu partout", "de grandes aventures qui se sont soldées en désastre. "Nombre de mes amis sont morts, et, pour les survivants, un pacte de silence me lie à eux" avait-il lancé.

Dans l'émission de Canal Plus, Clique, Barbet Schroeder - qui avait consacré un documentaire à l'avocat en 2007 -  a donné la (en tous cas "sa") réponse à ce vieux mystère. "Il était avec Wadie Haddad, avec les Palestiniens les plus sanguinaires et les plus intelligents", a affirmé le réalisateur allemand. "Et le jour où Wadie Haddad est mort, deux jours après, il était de retour à Paris. [...] Il est sorti de son rôle d'avocat et il est devenu carrément militant" a-t-il poursuivi.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !