Le député Boris Faure de nouveau hospitalisé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le député Boris Faure de nouveau hospitalisé
©MARTIN BUREAU / AFP

Pas sorti d'affaire

Le député Boris Faure de nouveau hospitalisé

Le député socialiste Boris Faure qui avait reçu des violents coups de casque de la part du député LREM M'Jid El Guerrab a dû être réhospitalisé ce 8 septembre pour des complications.

Le député PS Olivier Faure a annoncé sur Twitter que son collègue Boris Faure (avec qui il n'a pas de liens de parenté) a été de nouveau hospitalisé le 8 septembre au matin pour des complications, "dont un épanchement sanguin intra-cranien".

Son avocat Maître Patrick Klugman a expliqué que le député a " été réhospitalisé hier à Bruxelles suite à des complications, il était en très mauvais état. Hier soir, le diagnostic était qu'il fallait le réopérer mais il y avait une incertitude sur le fait de savoir si c'est une méningite ou l'hématome dû aux coups qui se reforme".

"Ce matin, son état s'améliore et s'il se stabilise, il n'y aura pas de nouvelle opération. Il a fait des tests ce matin et on attend une confirmation des suites, pour savoir si une opération ou non va être réalisée" a-t-il déclaré

Un état préoccupant dû l'altercation qui l'avait opposé à M'Jid El Guerrab le 30 août devant un bar du Ve arrondissement. Selon les témoins, le parlementaire LREM a porté deux violents coups de casque  au visage du premier secrétaire de la fédération PS des Français de l'Etranger. Après cette agression, Boris Faure a dû être hospitalisé d'urgence et être placé dans un coma artificiel. Il sortira de l'hôpital quelques jours plus tard et le député LREM sera mis en examen le 2 septembre pour violences volontaires avec arme ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à huit jours.  Accusation pour laquelle il encourt jusqu'à 5 ans de prison.

Dans la foulée, M'Jid El Guerrab a démissionné du parti majoritaire à l'Assemblée nationale mais n'a pas abandonné son mandat de député. Il est même devenu ce vendredi membre de la commission de Défense de l'Assemblée nationale.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !