"Le défi humanitaire" du démantèlement de la jungle de Calais commencera lundi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Bernard Cazeneuve a parlé d'un "défi humanitaire".
Bernard Cazeneuve a parlé d'un "défi humanitaire".
©Europe 1

Inquiétudes

"Le défi humanitaire" du démantèlement de la jungle de Calais commencera lundi

Le démantèlement du camp de migrants de Calais, appelé "la jungle", se fera lundi. Le ministre de l'intérieur a assuré que toutes les mesures seraient prises pour relever ce "défi humanitaire".

C'est lundi que commencera le démantèlement de la "jungle" de Calais.

Les craintes sont nombreuses : celle d'un affrontement entre pro-migrants et forces de police, celle  des communes qui sont beaucoup à ne pas vouloir accueillir de migrants, la détermination de certains migrants à passer en Angleterre et celle de la Belgique qui a peur d'un appel d'air alors que sa frontière avec la France s'étend sur 620 km.

Le ministre de l'intérieur s'est voulu rassurant en déclarant qu'une solution serait trouvée pour tous les migrants du camp, parmi lesquels on dénombre 1500 demandeurs d'asile et d'après France Terre d'asile 1300 mineurs isolés.

Le démantèlement se fera avec l'aide des traducteurs et des associations. Un dispositif d'une soixantaine de bus de 50 places sera mis en place pour conduire les migrants vers les Centres d'accueil et d'orientation (CAO) situés dans toute la France. Si on y ajoute les Centres d'accueil de demandeurs d'asile (Cada), ce sont 74 000 places qui seraient disponibles.

Le démantèlement devrait durer entre une semaine et dix jours d'après les autorités. "Nous réussirons ce défi humanitaire" a déclaré Bernard Cazeneuve. 

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !