Le contrôle technique des deux-roues est finalement « suspendu jusqu'à nouvel ordre » sur demande d'Emmanuel Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Des personnes en scooter se rendent à Mamoudzou, sur l'île française de Mayotte, dans l'océan Indien, le 4 juin 2020.
Des personnes en scooter se rendent à Mamoudzou, sur l'île française de Mayotte, dans l'océan Indien, le 4 juin 2020.
©ALI AL-DAHER / AFP

Colère des motards

Le contrôle technique des deux-roues est finalement « suspendu jusqu'à nouvel ordre » sur demande d'Emmanuel Macron

Ce contrôle technique était censé devenir obligatoire le 1er janvier 2023. Les associations de motards avaient protesté contre cette mesure. Ce contrôle technique pour les deux roues est donc « suspendu jusqu’à nouvel ordre » sur demande d’Emmanuel Macron.

Le contrôle technique des deux-roues motorisés qui doit devenir obligatoire à partir de 2023 est finalement « suspendu jusqu'à nouvel ordre » sur demande du président de la République, selon une annonce ce jeudi 12 août du ministère des Transports.

Cette décision surprend, seulement 24 heures après la parution mercredi au Journal officiel du décret instaurant cette mesure.

Selon un porte-parole du ministre des Transports, « Le ministre [Jean-Baptiste Djebbari] a convenu avec les fédérations de se retrouver à la rentrée pour échanger largement sur les différents sujets les concernant ».

Suite à l’annonce de l’instauration de ce dispositif, les associations de motards avaient vivement critiqué et dénoncé cette mesure ces dernières heures.

Ce contrôle technique devait cibler tous les deux-roues motorisés, 50 cm3 et voitures sans permis compris. Selon les mesures prévues, il doit intervenir dans les six mois qui précèdent un délai de quatre ans après la mise en service du véhicule, puis devra être renouvelé tous les deux ans, ou avant toute revente du véhicule, comme pour les voitures. Pour les véhicules de collection, le délai entre deux contrôles techniques doit être de cinq ans, sauf en cas de revente.

Le gouvernement va donc privilégier la voie du dialogue dans les mois à venir afin de rassurer les usagers des deux roues motorisés.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !