Le Canada échappe de peu à une tuerie de masse le jour de la Saint-Valentin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Canada échappe de peu à une tuerie de masse le jour de la Saint-Valentin
©

Ouf !

Le Canada échappe de peu à une tuerie de masse le jour de la Saint-Valentin

Deux jeunes personnes avaient l'intention de tirer au hasard dans un centre commercial de la ville d'Halifax. Les policiers ont déjoué le projet.

Les Canadiens poussent un soupir de soulagement. Traumatisés par l'attentat d'Ottawa en octobre 2014, ils viennent d'échapper à un carnage programmé. On ne parle pas de terrorisme ici, mais d'une tuerie de masse qu'un jeune homme de 19 ans, originaire des environs d'Halifax, ville côtière du pays, avait l'intention de perpétrer dans cette localité avec une américaine de 23 ans. Ils avaient choisi le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, pour tirer au hasard dans un centre commercial avant de se suicider.

Jeudi 12 février, les policiers reçoivent une information d'une menace sérieuse et décident d'enquêter avant de découvrir le funeste projet des deux suspects. Vendredi dans la nuit, la police tente d'arrêter le jeune homme mais il est retrouvé mort à son domicile. Selon les forces de l'ordre, il se serait donné la mort avant l'intervention. Sa complice est arrêtée par la suite, ainsi que deux autres personnes suspectées d'être mêlés à cette affaire.

Les autorités ont appelé à  signaler "sans aucune hésitation, tout ce qui serait suspect dans ce qu'ils voient ou entendent autour d'eux."

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !