La zone euro vient d'approuver le plan d'aide aux banques espagnoles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La zone euro vient d'approuver le plan d'aide aux banques espagnoles
©

Eurocrise

La zone euro vient d'approuver le plan d'aide aux banques espagnoles

Suite à cette nouvelle, la Bourse de Madrid a plongé de plus de 3%.

La zone euro a approuvé les termes du plan d'aide aux banques espagnoles, signale le ministre des Finances luxembourgeois cité par Reuters.  

Ce plan prévoit une enveloppe allant jusqu'à 100 milliards d'euros, alors que les Parlements allemand et finlandais viennent de donner leur feu vert à ce quatrième sauvetage au sein de l'Union monétaire.

Les ministres des Finances, réunis au sein de l'Eurogroupe, ont pris cette décision à la suite d'une conférence téléphonique. Ils ont donc réussi à se mettre d'accord sur les modalités de ce sauvetage inédit qui concerne uniquement le secteur bancaire espagnol, contrairement à l'aide dont ont bénéficié jusqu'ici la Grèce, l'Irlande et le Portugal. Les ministres ont approuvés les modalités du prêt, tels que le taux ou la durée ainsi que les conditions qui y sont associées.

Lors d'une précédente réunion téléphonique fin juin, la zone euro avait accepté de prêter jusqu'à 100 milliards d'euros afin d'aider Madrid à recapitaliser ses banques. Elle a ensuite promis d'en débloquer 30 milliards fin juillet. Cette somme sera mise en réserve en cas de besoin urgent cet été.

L'aide aux banques espagnoles viendra du Fonds de soutien de la zone euro (FESF) puis du Mécanisme de stabilité (MES), appelé à lui succéder rapidement. Elle sera transmise au Fonds public d'aide pour les banques espagnoles, le Frob. On en saura plus sur les montants précis dont auront besoin les banques après la publication d'un audit à la rentrée.

Consulté en amont, le Bundestag allemand avait déjà approuvé ce plan jeudi. En Finlande, un des pays les plus réticents à mettre la main au portefeuille, le Parlement avait adopté ce sauvetage vendredi matin après de vifs débats.

 

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !