La zone euro n'est pas confrontée à un épisode de déflation selon Mario Draghi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La zone euro n'est pas confrontée à un épisode de déflation selon Mario Draghi
©

Correction

La zone euro n'est pas confrontée à un épisode de déflation selon Mario Draghi

Ces déclarations interviennent alors que le conseil des gouverneurs de la BCE a décidé de laisser son principal taux directeur inchangé à 0,25%.

Mario Draghi en a assez d'entendre que la zone euro est en déflation. "Non" a répondu sèchement le président de la Banque centrale européenne (BCE). Malgré une inflation basse qui inquiète depuis des semaines, "il n'y a pas de déflation en zone euro", a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse mensuelle de politique monétaire. Toutefois, il a reconnu que "le fait d'avoir une inflation basse pendant une période prolongée constitue un risque en lui-même" et nécessite un "contrôle étroit".

Ce jeudi, le conseil des gouverneurs de la BCE a décidé de laisser son principal taux directeur inchangé à 0,25%, un niveau historiquement bas. "Nous avons déjà agi en novembre (NDLP : pour contrer l'inflation). Depuis, nous observons la réaction des marchés et de l'économie" à cette décision, a-t-il indiqué. Pour Draghi, il faudra encore du temps pour que les choses s'améliorent.

Mario Draghi n'a également annoncé aucune des mesures guettées par les analystes pour encourager le crédit aux entreprises et ménages, comme un nouveau prêt à long terme aux banques ou des rachats d'actifs bancaires adossés à des prêts. 


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !