La secrétaire d'État Marlène Schiappa ​met en scène sa traversée du quartier La Chapelle-Pajol... et suscite la polémique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La secrétaire d'État Marlène Schiappa ​met en scène sa traversée du quartier La Chapelle-Pajol... et suscite la polémique
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Erreur de com'

La secrétaire d'État Marlène Schiappa ​met en scène sa traversée du quartier La Chapelle-Pajol... et suscite la polémique

La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes a diffusé sur Twitter des photos de sa visite incognito du quartier de La Chapelle-Pajol, à Paris. Un lieu devenu symbole du harcèlement de rue.

"Les lois de la République protègent les femmes, elles s'appliquent à toute heure et en tout lieu. Lundi, la secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa a publié ce message sur Twitter pour accompagner une série de photographies la mettant en scène dans les rues de La Chapelle-Pajol. Ce quartier du XVIIIe arrondissement de Paris est au cœur des regards depuis qu’un article du Parisien, où étaient relayés de nombreux témoignages,  avait fait état d’un périmètre devenu "une zone de non-droit pour les femmes", devenant un symbole du harcèlement de rue.

La secrétaire d'Etat a donc souhaité faire passer le message, en robe et cheveux au vent, que les femmes pouvaient circuler dans ce quartier. Pourtant, ce message a été supprimé juste après sa publication. Interrogé par le Lab, l'entourage de Marlène Schiappa explique cette suppression par un "bug communicationnel". "La secrétaire d'État reçoit mardi deux associations sur ce sujet du harcèlement de rue : Stop harcèlement de rue et Paye ta shnek. Il valait mieux faire les choses dans l'ordre".

Par ailleurs, la méthode a été peu appréciée par différents responsables. Pierre Liscia, un élu LR du XVIIIe arrondissement, s'est fendu d'un communiqué publié sur Twitter dans lequel il dénonce l'"attitude consternante de mépris et de ridicule" de la secrétaire d'Etat. "Après trois semaines d'un silence assourdissant de sa part, Marlène Schiappa est finalement venue dans le quartier sans chercher à y rencontrer ni les riverains ni les associations. Mardi, un communqiué de la Secrétaire d’Etat a évoqué cette balade nocturne et affirmé que "d’autres déplacements de cet ordre sont prévus sur tout le territoire".

Lu sur Marianne

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !