La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Social
Etude APUR sur les inégalités sociales dans le Grand Paris
Etude APUR sur les inégalités sociales dans le Grand Paris
©

Paradoxe

La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté

Pourtant la gauche a dirigé la région de 1998 à 2015

"Comme d’autres grandes métropoles mondiales, la Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales et territoriales. Comment ces disparités ont-elles évolué ces quinze dernières années ?" s'interroge une note de l’Atelier parisien d’urbanisme (APUR).

Sachant que la gauche a dirigé dirigé la Région Ile-de-France de 1998 à 2015 quand Jean-Paul Huchon était son président. Et Anne Hidalgo est maire de Paris depuis 2014, pourtant les inégalités n'ont pas cessé de se creuser, elles ont même augmenté. Paradoxal.

Un rapport de l'Institut Paris Région paru en juin 2019 l'a confirmé au niveau régional, et l'analyse l’APUR publiée la semaine dernire le confirme au niveau de la capitale. Citée par Le Monde, l'étude de l'APUR indique même que "les 131 communes du Grand Paris constituent même « la métropole française dans laquelle les disparités de revenus sont les plus fortes »".

"En moyenne, les 10 % des ménages les moins bien lotis vivent avec un revenu inférieur de 18 % à celui dont dispose la même tranche de population dans le reste du pays. Surtout, les riches y sont beaucoup plus riches. Les 10 % les plus aisés bénéficient d’un revenu supérieur de 40 % à celui des ménages équivalents ailleurs en France".

Mais à l’échelle internationale, écrit l'APUR, "l’aire métropolitaine de Paris est loin d’être la plus inégalitaire Les grandes métropoles mondiales sont les territoires dans lesquels les inégali- tés de richesses s’expriment le plus net- tement. Dans cet ensemble, l’aire métro- politaine de Paris ne compte pas parmi les plus inégalitaires. Selon les données publiées par l’OCDE, un grand nombre d’aires métropolitaines des États-Unis, du Canada mais aussi celles de Londres et de Lisbonne, sont plus inégalitaires".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !