La mairie de Paris s'engage à ne pas abattre d'arbres au pied de la tour Eiffel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
La mairie de Paris s'est engagée à n'abattre aucun arbre au pied de la tour Eiffel.
La mairie de Paris s'est engagée à n'abattre aucun arbre au pied de la tour Eiffel.
©LUDOVIC MARIN / AFP

Sauvegarde du site

La mairie de Paris s'engage à ne pas abattre d'arbres au pied de la tour Eiffel

Le projet « OnE », qui prévoyait de végétaliser et piétonniser les alentours de la tour Eiffel, était au cœur de ce réaménagement.

La mairie de Paris s'est engagée à n'abattre aucun arbre au pied de la tour Eiffel, selon les précisions d’un de ses adjoints, face à la controverse suscitée par un projet de réaménagement du quartier. Une vingtaine d'arbres étaient menacés, parfois centenaires.

Ce plan pour abattre des arbres au pied de la tour Eiffel a créé la polémique et suscité l’indignation des internautes.

Christophe Najdovski, l'adjoint aux espaces verts et à la biodiversité, s’est exprimé sur Twitter :

« Il n'y aura pas d'abattage d'arbre, l'engagement est pris par Anne Hidalgo. Le projet va être revu pour que chaque arbre soit préservé ».

Le projet « OnE » prévoyait de végétaliser et de « piétonniser » les alentours du Trocadéro et de la tour Eiffel. Certains arbres devaient être supprimés pour construire notamment des bagageries pour les visiteurs et des locaux pour les employés.

Ces projets d’aménagements ont suscité l'opposition de plusieurs associations. Une pétition lancée sur le site change.org et relayée par Nagui, le journaliste Hugo Clément ou bien encore par l'ancienne patronne du Medef Laurence Parisot a rassemblé plus de 90.000 signatures.

Lundi soir sur Twitter, la maire de Paris Anne Hidalgo a partagé le message de Christophe Najdovski promettant d'abandonner tout projet d'abattage d’arbres.

Selon la mairie, le réaménagement du quartier de la tour Eiffel doit permettre de planter plus de 200 nouveaux arbres et de créer 1,6 hectare d'espaces verts.

Anne Hidalgo a promis de planter 170.000 arbres supplémentaires, de créer cinq « forêts urbaines » et quatre nouveaux parcs.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !