Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie

Hausse globale

La hausse des loyers dans le privé s'accélère

Le baromètre réalisé par l'observatoire Clameur révèle une hausse générale de 1,5 % du prix des loyers dans le privé sur une période d'un an.

D'après les chiffres établis à la fin du mois d'octobre (portant sur les dix premiers mois de l'année), les loyers ont connu une baisse dans seulement six villes des plus de 100 000 habitants : Amiens, Dijon, Limoges, Perpignan, Saint-Denis et Saint-Etienne, à, propos desquelles Clameur note que "le marché locatif privé est en panne et la hausse des loyers constatée depuis 2006 reste inférieure à l’inflation".

Dans 29 d'entre elles, les loyers ont en revanche augmenté plus vite que l'inflation. Le baromètre note également une hausse de 3,1% à Paris (la deuxième plus importante), pour un loyer moyen de 25,3 euros. 

"Le rythme de hausse des loyers (pour 2014) s’est accéléré comme chaque année à la même époque. Néanmoins, si on se limite aux 20 premières villes par le nombre des habitants, dans 25 % d’entre elles les loyers baissent ou progressent moins vite que l’inflation (...)  Les loyers de marché ont baissé à Dijon et Saint-Etienne. Ils ont augmenté moins que l’inflation à Grenoble, Nantes et Toulon" précise le baromètre. 

L'Observatoire des professionnels de l'immobilier juge enfin que si l'activité locative s'est redressée, elle n’a "pas renoué avec le dynamisme constaté au début de l’automne 2011, par exemple". "Le marché doit en effet composer avec une demande toujours inquiète et déprimée par la montée du chômage et les incertitudes sur le pouvoir d’achat" conclut-il. 

Lu sur Les Echos
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.