La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
©FRED TANNEAU / AFP

La recherche s'affine

La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros

Le montant est loin des milliards souvent évoqués dans le débat public.

L'étude de la fraude aux numéros de sécurité sociale s'est finalement affinée. La somme atteindrait entre 117 et 139,6 millions d'euros. Une estimation en baisse comparaît au premier rapport des sénateurs datant du mois de juin 2019 : entre 200 et 802 millions d'euros depuis 1988. 
17,2 millions de personnes seraient centenaires ou nées à l'étranger et disposeraient toujours d'un numéro de sécurité français. Les sénateurs se sont emparés de 2000 dossiers représentatifs et ont constaté, que 47 cas ont été classés comme "comportant une anomalie critique  susceptible de remettre en cause la validité de l'inscription voire de nature à laisser suspecter une fraude". D'après leur rapport, 14 dossiers n'ont pas pu être régularisés. Les individus auraient globalement perçu des prestations de 13 546 euros en 2018. 
Ces fraudes reposent sur une présentation de faux documents et une usurpation d'identité puisque tous les détenteurs d'un numéro ne peuvent pas bénéficier d'une prestation. 
Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !