La France Insoumise lance un emprunt populaire pour la campagne des européennes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La France Insoumise lance un emprunt populaire pour la campagne des européennes
©ALAIN JOCARD / AFP

Appel aux dons

La France Insoumise lance un emprunt populaire pour la campagne des européennes

La France Insoumise, la formation politique de Jean-Luc Mélenchon, a lancé un dispositif inédit dans le cadre de la campagne des élections européennes. Cet "emprunt populaire" a déjà recueilli 450.000 euros. Le parti s'est engagé à rendre l'argent après le remboursement des frais de campagne par l'Etat.

Dans le cadre du financement de la campagne des élections européennes, le parti de Jean-Luc Mélenchon, La France Insoumise, a demandé un "coup de main" à ses sympathisants "qui en ont les moyens". 

La France Insoumise vient de lancer une vaste opération, un "emprunt populaire" pour financer la campagne du parti aux élections européennes.

Cet appel a été lancé via une vidéo publiée sur les réseaux sociaux ce dimanche. 

Ce dispositif est rendu possible grâce au site Internet "Finactions.fr". Le parti va ainsi pouvoir contourner les réticences des banques pour accorder un crédit au mouvement. 

"La difficulté provient des délais de traitement des demandes de prêt par les banques. Celles-ci répondent très tardivement et ne versent, le cas échéant, le montant du prêt que quelques semaines, voire quelques jours, avant le vote". 

Ce prêt effectué par les sympathisants du mouvement doit dépasser un montant de 400 euros minimum. 

Les créanciers seront en mesure de récupérer leur argent après le remboursement des frais de campagne par l'Etat. La liste LFI devra faire au moins 3% aux élections européennes afin d'avoir la garantie de voir sa campagne remboursée. 

L'argent sera restitué "au maximum le 31 mars 2020". 

Le mouvement a déjà recueilli plus de 450.000 euros grâce à cette opération. Le parti de Jean-Luc Mélenchon a indiqué que "le budget global envisagé est de 4 millions d'euros". 

La France Insoumise précise dans son communiqué que "le financement des campagnes électorales est un enjeu démocratique". 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !