La France et la Russie trouvent un accord sur la non-livraison des navires de guerre Mistral | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La France et la Russie trouvent un accord sur la non-livraison des navires de guerre Mistral
©

C'est fini

La France et la Russie trouvent un accord sur la non-livraison des navires de guerre Mistral

La France aura "la pleine propriété et la libre disposition des deux bâtiments" et Moscou sera "exclusivement et intégralement remboursée".

C'est la fin d'un suspens qui aura duré près de huit mois. Paris et Moscou ont trouvé un accord sur la non-livraison des navires Mistral, a annoncé l'Elysée, mercredi 5 août. La France aura "la pleine propriété et la libre disposition des deux bâtiments", selon le communiqué de la présidence, tandis que la Russie sera "exclusivement et intégralement remboursée" et "les équipements russes qui ont été installés sur les bâtiments seront restitués".

La France avait refusé de livrer le premier de ces bâtiments de guerre ultra-moderne dans l'espoir d'infléchir la position du Kremlin sur la crise ukrainienne. Selon le communiqué de l'Elysée, François Hollande et Vladimir Poutine "se sont accordés sur le fait que, désormais, ce dossier était clos".

C'est sous la présidence de Nicolas Sarkozy, en juin 2011, que le contrat sur ces deux navires, le "Vladivostok" et le "Sébastopol", avait été conclu, pour 1,2 milliard d'euros.

Lu sur France Tv Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !