La France en faillite : "C'est une image" affirme Moscovici qui défend Sapin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Pierre Moscovici défend Michel Sapin
Pierre Moscovici défend Michel Sapin
©Reuters

Help !

La France en faillite : "C'est une image" affirme Moscovici qui défend Sapin

La France est un pays crédible et solvable, a affirmé Pierre Moscovici, tentant de dissiper le malaise provoqué par les propos du ministre du Travail.

Les propos de Michel Sapin risquent de faire polémique pendant quelques jours. Et les membres du gouvernement vont sans doute devoir déployer une tonne d'arguments pour faire oublier cette "maladresse verbale" du ministre du travail. Ce lundi 28 janvier, Pierre Moscovici a ainsi volé au secours de son collègue. Pour le ministre de l'Economie et des Finances, la France est un pays crédible et solvable. "C'est une image. C'est pour dire que c'est compliqué, c'est dur, que le redressement des finances publiques est un impératif et ce n'est pas simple", a essayé d'expliquer le ministre sur la radio France Info.

Pour lui, son collègue reprenait tout simplement une phrase de l'ancien Premier ministre de droite François Fillon prononcée en septembre 2007, disant qu'il était à la tête d'un "Etat totalement en faillite". "Ce qu'il signifiait par là c'était que la situation des finances publiques était préoccupante. Si elle était préoccupante en 2007-2008, elle est plus préoccupante aujourd'hui puisqu'ils ont accumulé 600 milliards d'euros de dette publique, mais le terme n'est pas tout à fait approprié parce que la France est un pays qui n'a pas besoin de fermer les services publics de manière massive".

Après l'explication, Pierre Moscovici s'est voulu rassurant : "La France est un pays vraiment solvable, la France est un pays vraiment crédible, la France est un pays qui entame son redressement", a vanté le ministre prenant pour exemple la confiance des marchés à l'encontre de la dette française.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !