La France accueillera une partie des migrants du navire humanitaire Lifeline, affirme Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
La France accueillera une partie des migrants du navire humanitaire Lifeline, affirme Macron
©Thibault Camus / POOL / AFP

Solution européenne ?

La France accueillera une partie des migrants du navire humanitaire Lifeline, affirme Macron

Après sa visite au Vatican, Emmanuel Macron a déclaré qu'une partie des migrants du "Lifeline" serait accueilli en France.

Une partie des 233 migrants présents à bord du bateau "Lifeline" pourront venir en France, a annoncé le président de la République lors d'une conférence de presse ce mardi 26 juin. L'Hexagone, ainsi que cinq autres pays, accueilleront ces personnes, il s'agira de «quelques dizaines d'individus par pays» d'accueil, a expliqué Emmanuel Macron.

Alors que le navire de l'ONG allemande était bloqué en pleine mer, on a appris dans la matinée qu'il lui serait possible d'accoster sur l'île de Malte. Toutefois, le bateau sera «soumis à une enquête pour s'assurer de sa nationalité et du respect des règles du droit international de la part de son équipage», a rapporté Giuseppe Conte dans un communiqué de presse.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !