La Fnac veut supprimer 180 postes supplémentaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La Fnac veut supprimer 180 postes supplémentaires
©

Restructuration

La Fnac veut supprimer 180 postes supplémentaires

Ce plan concernera les magasins des sociétés Codirep (Ile-de-France hors Paris) et Relais (en province).

La Fnac a annoncé jeudi 26 septembre qu'elle comptait supprimer 180 postes supplémentaires chez ses disquaires. "Ce plan concernera les magasins des sociétés Codirep (Ile-de-France, sauf Paris) et Relais (province)", est-il précisé.  Le groupe précise avoir entamé il y a quinze mois des négociations avec les syndicats sur la gestion prévisionnelle de l'emploi et affirme par ailleurs avoir présenté "aux instances représentatives du personnel un projet d'adaptation de ses effectifs dans le métier du disque", mais qu'en l'absence d'accord elle "annonce ce jour un projet d'adaptation visant 180 postes en France sur un effectif de 800".

La direction de la Fnac, qui "souhaite favoriser le dialogue social", veut entamer "dès le mois d'octobre, de nouvelles négociations visant à déterminer les modalités sociales d'application de ce projet, afin de favoriser le reclassement interne et d'accompagner au mieux les salariés concernés, notamment dans la recherche d'un emploi ou encore d'une formation".

 

L'année 2012 a été difficile pour le groupe, qui a lancé deux plans de restructuration avant l'été. Son chiffre d'affaires a reculé de 2,5% à 4,06 milliards d'euros, quand les ventes de biens culturels (livres, CD, DVD, jeux vidéo) s'effondraient de 10%.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !