La F1 pourrait repousser son entrée en bourse, suite au raté de Facebook | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La F1 pourrait repousser son entrée en bourse, suite au raté de Facebook
©

Plouf

La F1 pourrait repousser son entrée en bourse, suite au raté de Facebook

L’opération, qui pourrait lever 2,5 milliards de dollars, était prévue aux alentours de fin juin.

Le fonds privé d'investissement CVC Capital Partners va sans doute retarder l’introduction en bourse de la Formule 1. La structure, qui détient une part majoritaire dans Formula One (l'organisme Formula One Management, qui gère la F1), avait déjà mandaté Goldman Sachs et UBS pour mener l’opération boursière. Une partie du capital de la Formule 1 devait ainsi être introduite à la bourse de Singapour.
Mais cette entrée est remise en cause par des récents déboires de Facebook, a confié Bernie Ecclestone vendredi à la chaîne CNN, en marge du GP de Monaco.
"Le marché n'a pas l'air très brillant après le petit problème de Facebook, donc je pense qu'ils (NDLR: les investisseurs potentiels intéressés par la F1) vont attendre et voir", a déclaré le grand argentier de la F1 dans un entretien à la chaîne d'informations en continu américaine.
Mardi 22 mai, la structure qui gère la Formule 1 avait reçu le feu vert pour être cotée à la Bourse de Singapour. L’opération, qui pourrait lever quelques 2,5 milliards de dollars, était prévue aux alentours de fin juin, selon l’intérêt des investisseurs.
Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !