La Corée du Nord aurait procédé à son essai nucléaire "le plus puissant à ce jour" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La Corée du Nord aurait procédé à son essai nucléaire "le plus puissant à ce jour"
©Reuters

Escalade

La Corée du Nord aurait procédé à son essai nucléaire "le plus puissant à ce jour"

La communauté internationale s'inquiète après cette explosion qui a provoqué un séisme de magnitude 5,3.

Le régime nord-coréen pourrait bien avoir remis ça. Ce vendredi, Pyongyang aurait procédé à un cinquième essai nucléaire, un essai que son voisin du sud a qualifié de " plus puissant à ce jour". Un séisme de magnitude 5,3 a en effet été détecté tout près du site où le régime de Kim Jong-un réalise ses tests, dans le nord-est du pays, et l’explosion aurait "dégagé environ 10 kilotonnes" selon Séoul. "Nos scientifiques nucléaires ont mené un essai d'explosion nucléaire d'une tête nucléaire nouvellement mise au point. Notre parti a envoyé un message de félicitations à nos scientifiques nucléaires" a annoncé la télévision nord-coréenne. Le gouvernement japonais a également confirmé le tir.

Plus circonspects, les Etats-Unis ont annoncé qu’ils allaient analyser l’explosion près du site d’essais nucléaires nord-coréen, sans confirmer la piste nucléaire. L’institut géologique américain USGS a estimé que le tremblement de terre était en fait une "possible explosion" survenue en surface et non dans les profondeurs terrestres.

L'explosion pourrait cependant constituer le 5e essai nucléaire du pays communiste. Le premier avait eu lieu en 2006 et le dernier en date s'était produit en janvier. Pyongyang avait alors annoncé avoir réussi son premier essai de bombe à hydrogène, bien plus puissante que la bombe atomique ordinaire. Dans le cas où l’hypothèse de l’essai serait confirmée, les tensions, déjà au plus haut depuis quelques mois, augmenteraient encore d’un cran entre la Corée du Nord et le reste du monde. Les pourparlers à six (Corée du Nord, Corée du Sud, Etats-Unis, Russie, Chine, Japon) sur le programme nucléaire nord-coréen sont au point mort depuis 2008. Même l’historique allié chinois commence à critiquer ouvertement le turbulent régime.

Récemment, Won Yoo-chul, membre du parti Saenuri au pouvoir en Corée du Sud, a affirmé que "si la Corée du Nord décide de faire un cinquième essai nucléaire, la Corée du Sud ferait mieux de se doter de capacités nucléaires sur le champ. Les politiques existantes ne suffiront pas à stopper le développement technologique de la Corée du Nord".

A LIRE AUSSI : Les Etats-Unis, la Corée du sud et le Japon invitent la Corée du Nord à abandonner l'arme nucléaire

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !