La Commission européenne rejette le budget italien, une première dans l'histoire de l'Union Européenne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La Commission européenne rejette le budget italien, une première dans l'histoire de l'Union Européenne
©Reuters

Zéro étoiles

La Commission européenne rejette le budget italien, une première dans l'histoire de l'Union Européenne

La Commission Européenne a décidé de rejeter le projet de budget de l'Italie. C'est la première fois de son histoire que la Commission Européenne rend un tel verdict envers un membre de la zone euro.

C'est une première dans l'histoire de l'Union Européenne. La Comission européenne (CE) a demandé à l'Italie de revoir son projet de budget pour l'année 2019. Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques et Valdis Dombrovskis, le vice-président de l'exécutif européen ont indiqué lors d'une conférence de presse que le gouvernement italien dispose désormais de trois semaines pour proposer un nouveau document. 

L'Italie, dont le déficit devrait atteindre 2,4% du PIB en 2019 et dont la dette publique représente 131% de son PIB, avait déjà été avertie par Bruxelles pour son risque de dérapage "sans précédent". Si le gouvenrement précédent avait promis un déficit de 0,9% pour 2019, la coalition au pouvoir avait affirmé ne pas vouloir se plier aux exigences de Bruxelles.

Rome risque une "procédure pour déficit excessif", susceptible d'aboutir à des sanctions financières correspondant, en théorie, à 0,2% de son PIB - soit 3,4 milliards d'euros en se basant sur les chiffres de 2017. Matteo Salvini a affirmé que l'Italie "écouterait tout le monde" mais "ne reviendrait pas en arrière".

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !