La Chine détient désormais la majorité de la dette extérieure du Kenya | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La Chine détient désormais la majorité de la dette extérieure du Kenya
©Reuters

Tournant

La Chine détient désormais la majorité de la dette extérieure du Kenya

Pékin investit massivement sur le continent malgré une croissance mondiale en berne.

La semaine dernière, le Kenya a de nouveau emprunté, pour tenter d'étouffer le son déficit annuel qui frôle les 7 milliards de dollars. Evidemment, le pays s'est tourné vers la Chine, grand emprunteur en Afrique. Désormais, Pékin est devenu le créditeur le plus important du Kenya avec 57% de la dette extérieure, comme l'affirme un rapport de la Banque mondiale. Elle dépasse ainsi largement la France ou encore les Etats-Unis.

Cet investissement chinois créé la polémique au Kenya notamment sur le fait que les prêts accordés pour des investissements d'infrastructure sont souvent liés à des entreprises chinoises. Certains observateurs affirment surtout que des emprunts auprès de la Banque africaine de développement seraient moins coûteux pour le pays.

Les investissements chinois en Afrique ont connu un coup de frein en 2015 avec une forte baisse des investissements. Mais Pékin a néanmoins décidé d'injecter 60 milliards de dollars d’aide en Afrique cette année. 

Lu sur Quartz

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !