La capitaine du Sea-Watch a demandé à débarquer 40 migrants en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
La capitaine du Sea-Watch a demandé à débarquer 40 migrants en France
©Giovanni ISOLINO / AFP

Immigration clandestine

La capitaine du Sea-Watch a demandé à débarquer 40 migrants en France

Carola Rackete a voulu accoster à Marseille, en vain.

Avant d'avoir accosté de force sur l'île de Lampedusa où Carola Rackete a déposé 40 migrants de façon illégale, la capitaine du Sea-Watch avait fait une demande pour arriver… à Marseille. L'information serait remontée jusqu'au président de la République qui n'a pas donné suite. "Personne n'est jamais revenu vers nous" rappelle la capitaine du navire humanitaire à l'Obs. Carola Rackete aurait aussi demandé à Malte et à l'Allemagne. N'obtenant pas de réponses suffisantes selon elle car "en réalité, aucune solution ne s’est dessinée, rien de concret", elle a finalement contré l'interdiction du premier ministre italien Matteo Salvini en arrivant à Lampedusa. 
 
Les autorités italiennes l'ont immédiatement arrêté mais elle fût relâché le 2 juillet dernier par la justice. Carola Rackete est toujours visée par deux enquêtes : aide à l'immigration clandestine et résistance à un officier. Son audience, prévue ce mardi 9 juillet au tribunal d'Agrigente en Sicile, est finalement reportée dans dix jours à cause d'une grève des avocats pénalistes italiens. La capitaine a déclaré qu'elle "reprendrait la mer si les poursuites sont abandonnées". 
The Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !