La Belgique déjoue un attentat qui visait les services de police, deux djihadistes présumés sont morts | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
La Belgique déjoue un attentat qui visait les services de police, deux djihadistes présumés sont morts
©Reuters

Terrorisme

La Belgique déjoue un attentat qui visait les services de police, deux djihadistes présumés sont morts

Une large opération antiterroriste a eu lieu dans plusieurs villes du pays, notamment à Verviers où un assaut meurtrier a été lancé.

Une opération antiterroriste menée à Verviers non loin de Liège en Belgique jeudi 15 janvier dans la soirée aurait permis de déjouer un attentat "d'envergure". Les autorités de Bruxelles font état d'au moins deux morts parmi les suspects. Un troisième djihadiste présumé a été arrêté sur place.

Selon les informations du parquet, révélées par la RTBF, un groupe djihadiste s'apprêtait à mener une attaque, probablement ce week-end du 17 et 18 janvier, contre des bâtiments de la police et des policiers.

Trois jeunes partis combattre en Syrie, et revenus il y a une semaine, avaient été mis sur écoutes par la police, qui s'est décidée à agir très rapidement, les écoutes indiquant qu'ils étaient prêts à agir, selon la chaîne privée RTL-TVI. L'opération a été menée par la police antiterroriste dans une ancienne boulangerie de Verviers. Selon des témoins, plusieurs tirs et détonations ont été entendus dans le quartier de la gare en centre-ville vers 18 heures. Les riverains n'ont pas été évacués mais ont été invités à se calfeutrer dans leur habitation. Le quartier a été bouclé et des ambulances étaient sur place.

Une dizaine de perquisition ont eu lieu dans le reste du pays notamment à Bruxelles mais les autorités n'ont pas encore dévoilé les résultats. Un habitant de Charleroi a néanmoins été inculpé pour trafic d'armes. Les enquêteurs tentent de déterminer s'il existe un lien avec les attentats de Paris car cet homme avait racheté l'ancienne voiture de Hayat Boumeddiene, la compagne d'Amedy Coulibaly, selon la justice belge.

La Belgique a augmenté son alerte nationale au niveau 3 sur une échelle de 4. D'autres opérations seraient en cours à Bruxelles.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !